UN JAPON TELLURIQUE | EXPOSITION CORRIDOR ÉLÉPHANT

Je suis très heureux de savoir mon récit photographique「地電流」à l’honneur des expositions de photographies de CORRIDOR ÉLÉPHANT !

地電流, en japonais, veut dire courant tellurique.

Ce travail photographique met en lumière le ressenti perçu, lorsqu’on vit au Japon, de ces forces énigmatiques qui font l’identité de la culture japonaise.
Je mets en relation cette sourde énergie tellurique avec des images qui répondent à certaines de ces vibrations comme s’il s’agissait, en quelque sorte, d’une échographie topologique.

Voir l’exposition 地電流 de Corridor Éléphant
https://www.corridorelephant.com/expositions/eric-petr

地電流 2o18 | Érection d'un demiurge dans les cieux de Tōkyō © Éric Petr
地電流 2o18 | Érection d’un demiurge dans les cieux de Tōkyō © Éric Petr

INTERVIEW DE PIERRE LÉOTARD | REVUE TK-21

Une interview très intéressante menée par la Revue TK-21, de Pierre Léotard, Directeur Éditorial de Corridor Éléphant, qui dévoile avec subtilité sa personnalité exceptionnelle et le parcours tout à fait atypique de la maison d’édition Corridor Éléphant. 

Une rencontre organisée par Martial Verdier, cofondateur de la Revue TK-21, et qui, avec la Revue Corridor Éléphant, fêtent communément leurs 10 ans cette année. 

Les deux revues échangent depuis plusieurs années des idées et des images et ont une approche commune qui est celle de mettre un point d’honneur sur l’indépendance de leurs ressources et de leur ligne éditoriale, ce dont peu de revues aujourd’hui peuvent se revendiquer.

Voir l’interview https://www.tk-21.com/Pierre-Leotard

À propos de la maison d’édition Corridor Éléphant :

Corridor Éléphant est une association à but non lucratif (loi 1901) fondée en 2012. Elle a pour objet de montrer et de relayer la photographie contemporaine, celle qui témoigne de notre présent, celle qui demeure peu exposée, malgré sa qualité, mais aussi peu ou pas éditée, et ce, quelle que soit son origine dans le monde.

Depuis sa création, le magazine corridorelephant.com met en ligne entre dix et vingt expositions par mois. Corridor Éléphant a publié une soixantaine d’Ebooks photographiques, disponibles sur un peu plus de 500 plateformes numériques et dans 51 pays (voir le catalogue).

À partir de 2015 Corridor Éléphant a publié la revue NIEPCEBOOK au rythme de trois numéros par an jusqu’en décembre 2020. Revue autant qu’objet de collection, NIEPCEBOOK a permis à plus de cent cinquante photographes émergents de voir leurs travaux édités et relayés.

Depuis 2015 Corridor Éléphant publie des monographies, souvent des premiers ouvrages. Ces livres sont en édition limitée, numérotée, signée par les photographes et certifiée par un cachet à froid. Ils sont disponibles dans la librairie en ligne du site (Librairie).

L’ensemble des éditions papier de Corridor Éléphant sont financées par le biais d’éditions participatives (crowdfunding) destinées autant à acquérir les fonds nécessaires à la réalisation des livres, qu’à communiquer et promouvoir le travail du photographe.

https://www.corridorelephant.com

À propos de la Revue TK-21 :

Fondée par Pierre Benielli, Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier, « TK-21 la revue » est une structure qui a pour ambition de s’imposer comme une plateforme non seulement d’échanges mais d’action. Elle offre un espace de découverte et de rencontre à tous ceux qui tentent de penser la mutation dans laquelle nous sommes embarqués et à laquelle, suivant en cela Vilém Flusser, nous donnons le nom de posthistoire.

Née de la rencontre entre des photographes, des artistes, des historiens de l’art et des philosophes, cette revue publie des réflexions « non affidées » sur les images mais aussi sur de nombreux autres sujets.

Ces textes ne doivent rien ou le moins possible aux idéologies qui hantent encore nombre de penseurs contemporains. Ils prétendent ne pas céder aux peurs qui retiennent tant d’auteurs de présenter comme étant des faits ce qu’ils n’osent approcher que comme étant de vagues songes.

Les bases de la pensée classique et contemporaine n’échappent pas au crible mis en place. Ainsi, la conscience et l’histoire, l’espace et le temps, les formes de la croyance en l’être comme en la toute-puissance de la raison seront interrogés pour ce qu’ils sont : des masques dont se servent les tyrans d’une part, et leurs valets de l’autre, pour maintenir les individus et les groupes sociaux dans une méconnaissance radicale de ce que pourtant ils produisent.

« TK-21 La revue » est donc un « lieu » où chacun peut proposer à la publication des images, des textes, des vidéo. Cette revue en ligne s’appuie en particulier sur le travail des artistes, mais aussi sur tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, tentent de penser de comprendre et de faire face à ce que Rem Koolhaas nomme « l’hallucination du normal ».

Tous les envois seront examinés par le comité de rédaction, dont la fonction principale est de s’assurer de la qualité des textes et des images mis en ligne.

Chacune des rubriques correspond à l’un des aspects majeurs de ce qui a constitué le champ de nos recherches et est à comprendre donc comme l’énoncé d’une sorte de programme. « TK-21 la revue » entend être en prise avec son temps et participer à la réflexion nécessaire, pour ne pas dire vitale, que nous imposent à la fois l’état du monde et les possibilités encore inexplorées de le transformer.

https://www.tk-21.com

ÉLÉPHANT IN THE ROOM 2021 | LE DÉSORDRE

Festival The Éléphant in the Room 2021

Le Festival ELEPHANT IN THE ROOM est une manifestation photographique organisée par Corridor Éléphant, Vanda Spengler, la Revue TK21 et LeStudio Club Arty à Paris.

Cette première manifestation prendra les couleurs du « Désordre » sous lesquelles 45 photographes exposeront pendant 15 jours à LeStudio Club Arty à Paris 9e, en septembre 2021.

Cet événement photographique sera ponctué par 3 soirées au cours desquelles, lectures de portfolio, rencontres, tables rondes et performances ponctueront cette fête dans un joyeux désordre. 

L’exposition et les événements sont gratuits mais vous devrez malgré tout réserver votre créneau horaire sur le site de Corridor Éléphant si vous êtes intéressé par la lecture de votre portfolio.

www.corridorelephant.com

Je présenterai « Matière 0xA2C2B » sélectionnée pour cette exposition sur la thématique du DÉSORDRE.

Expostion Le Désordre 2021 © Éric Petr

Titre : Matière 0xA2C2B
Année : 2020
Photographie [24x36cm] #1/6
d’après film Ilford HP5 400 iso 
Tirage avec encres pigmentaires sur Papier Fine Art Hahnemühle 310g
Cadre/boîte en bois de ramin teint à l’encre de chine et verre musée [33x45cm]

Qu’est-ce que le désordre pour vous ?

« Si le désordre, dans son sens chaotique, représente un état d’amalgame de matière indifférenciée préexistant à la lumière, il est alors l’état qui précède la création. 
La création, tout comme l’ordre, serait alors la valeur positive du désordre, ce qui sous-tendrait qu’il ne peut y avoir ordre sans, au préalable, désordre. »

IL Y A DES PHOTOGRAPHIES HORS TEMPS

zzb 0x9909 | Éric Petr

9 lives magazine

Carte blanche à Pierre Leotard : Éric Petr, photographe

#Invité(e) de la semaine, #Photo /// Article du 20 février 2018
https://www.9lives-magazine.com/34300/2018/02/20/carte-blanche-a-pierre-leotard-eric-petr-photographe/

Pour cette première carte blanche, notre invité de la semaine, Pierre Léotard, fondateur des revues Corridor Éléphant et Niepcebook, nous présente le travail photographique de Éric Petr.

« Il y a des photographies hors temps, des photographies dont certains se demandent si elles le sont réellement. Des photographies que l’on pourrait difficilement dater autrement que par la technologie qui a permis de les réaliser. Il y a des photographies qui arrêtent le temps, en tirent le portait et reprennent leur route.
Les photographies d’Éric Petr sont de celles-là. Et l’on se prend à admirer ce que le regard ne voit pas, à se perdre dans l’image  et à y déceler la relativité de l’urgence.
« 
Texte, Pierre Léotard


« Depuis que l’être humain a conscience de son historicité, il s’interroge sur l’essence du temps.
Nous sommes « ici et maintenant » sur cette Terre.
Nous voyons notre passé s’inscrire sur le registre de notre mémoire et notre devenir comme une histoire qui se dévoile au fil du temps et dont nous sommes l’unique protagoniste.
Ce processus dépend d’une inconnue dont le nom serait « temps qui passe ».
Mais ce « temps-qui-passe », peut-on le considérer comme un futur devenant indéfiniment présent ou un présent devenant à son tour passé, voire comme une machine à renouveler perpétuellement l’instant présent ? Mais alors que devient à son tour le passé et d’où vient aussi le futur ? Peut-on en déduire que le futur et le passé sont transmutables ?
Emmanuel Kant appelle le temps et l’espace les deux quanta originaires de notre imagination.
En effet, lorsque nous essayons de théoriser l’espace-temps, nous sommes confrontés aux apories du langage alors qu’avec l’imaginaire, ces notions peuvent être comprises instinctivement.
L’image est la bible des « illettrés », tout comme l’imaginaire serait le thesaurus des mortels.
La structure d’une image est fondamentalement atemporelle et lui permet d’évoquer les idées les plus abstraites sans qu’il y ait besoin de les aborder par le discours ou la mathématique.
C’est précisément dans ce rapport à l’image et au temps que naît ma photographie, au confluent du temps et de la lumière.
On peut y voir dans ses fils de lumière, la matière créatrice du monde, celle d’un monde quantique qui défie nos lois et notre temps, comme l’écriture d’une vibration subliminale.
« 
Texte, Éric Petr

MON FRÈRE EST ARTISTE PHOTOGRAPHE

Éric PETR | Spirituelles Odyssées 0x10111101

Mon frère est artiste photographe.
Son travail se porte sur les jeux de lumière dans le temps et l’espace.
La maîtrise de l’objectif qu’il a acquise lui permet de sculpter les formes de son incandescence.
Pour ma part, je trouve cela vraiment émouvant et captivant.
C’est du jamais vu.
Beaucoup de travaux ont été menés sur l’abstraction et la lumière, mais jamais comme lui la saisit.

SPIRITUELLES ODYSSÉES est une œuvre d’une rare sensibilité et transcendante.
Édition limitée numérotée et signée par l’auteur, ce 108 pages au format 14×21 cm, est un recueil sur la lumière qui fait vibrer notre regard, par son aspect fascinant et émouvant.

Le Lundi 23 janvier 2017 est la date limite de réservation du livre.
Ensuite, on ne pourra plus le commander, et il ne sera plus jamais édité.
Ce livre est en édition limitée, on ne pourra pas le trouver sur Amazon ou tout autre fournisseur, parce que le 23 janvier 2017, l’éditeur Corridor Éléphant, donnera à l’imprimeur le nombre exact de livres à paraître en fonction de la participation.
Ainsi, il sera posté et livré le 25 février 2017 à l’adresse que vous aurez renseignée lors de votre achat sur le site de financement participatif.

Vous pouvez participer pour 5 euros et votre nom s’inscrira dans la page des remerciements du livre, et pour 32 euros vous aurez en plus le livre (frais de port compris). Les options de financement vont jusqu’à 195 euros pour l’achat du livre et une photo imprimée en 6 exemplaires uniques. Regardez bien les différentes options sur le côté à droit, vous pourrez choisir le montant auquel vous souhaitez participer.

Nadège FASTRé