Variations de Lumière opus 6

Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
0x986C5803 VdL opus 6 | 1-8
0xC88E5703 VdL opus 6 | 2-8
0x10645803 VdL opus 6 | 3-8
0x20755803 VdL opus 6 | 4-8
0xB89E6903 VdL opus 6 | 5-8
0x28056903 VdL opus 6 | 6-8
0x535803 VdL opus 6 | 7-8
0x18C25503 VdL opus 6 | 8-8
previous arrow
next arrow

Variations de Lumière opus 6 [octoptyk 2o22]

Variations de Lumière opus 6 | Éric Petr
La photographie, de la manière dont je l’approche, est tout d’abord une écriture. 

L’étymologie de ce mot ne précise-t-elle pas qu’il s’agit de la réunion de deux sens, d’une part « phôtós » de photon, la particule élémentaire des ondes électromagnétiques ou de la lumière et d’autre part, « graphie » de écriture ?

Mon travail s’attache donc à la racine du mot « photographie », et toute ma recherche vise à jouer de ce sens. 

Pour cela, je pars de l’axiome considérant que les photons contiennent une masse mnémique, laquelle se traduit en un message subliminal lors de l’enregistrement des informations de lumière sur mon négatif ou mon capteur photographique.

Ainsi, le cadre donné à cette expérimentation n’a pas pour but de construire des images figuratives qui se suffisent à une lecture déjà codifiée mais celui de créer des visuels abstraits, ou encore d’abstraction figurative révélés par des paréidolies visuelles.

Par conséquent, j’attache autant d’importance au discours qu’à l’image, même si l’un et l’autre peuvent être, in fine, dissociés, mais pour ma photographie, l’argumentaire accompagne assurément le lecteur dans sa réflexion.